EIN Presswire

LANCEMENT DE LA 20ÈME ÉDITION DE LA « SEMAINE MONDIALE DE SENSIBILISATION À L’AMIANTE » DU 1ER AU 7 AVRIL 2024 PAR ADAO

20569027 2024 gaaw french

WASHINGTON, DC, UNITED STATES, March 31, 2024 /EINPresswire.com/ — LANCEMENT DE LA 20ÈME ÉDITION DE LA « SEMAINE MONDIALE DE SENSIBILISATION À L’AMIANTE » DU 1ER AU 7 AVRIL 2024 PAR L’ADAO

Semaine annuelle mondiale dédiée à la formation, la sensibilisation et la prévention de l’exposition à l’amiante et des maladies liées à l’amiante

L’ADAO, organisme indépendant à but non lucratif qui œuvre en faveur de la prévention de l’exposition à l’amiante et de l’élimination de toutes les maladies liées à l’amiante, a annoncé que du 1er au 7 avril 2024 se tiendrait la 20ème édition de la « semaine mondiale de sensibilisation à l’amiante ». À cette occasion, l’ADAO et ses organisations partenaires, l’« Institution de la sécurité et de la santé au travail » (Institution of Occupational Safety and Health) (ISOH) » et la « Société britannique d’hygiène du travail » (British Occupational Hygiene Society) (BOHS) » et d’autres organisations dans le monde entier, uniront leurs efforts pour former et informer le public sur les menaces que pose toujours l’amiante, notamment à l’égard de son exploitation minière, importation, utilisation et transmission.

« L’amiante tue. Il n’a jamais été aussi important pour chacun de savoir que les dangers de l’amiante n’appartiennent pas au passé et, de comprendre comment se protéger de l’exposition à cette matière chez soi, à l’école, à son lieu de travail et dans les produits disponibles en magasin », déclare Linda Reinstein, cofondatrice de l’ADAO dont le mari est mort des suites d’un mésothéliome.

« L’amiante est une substance cancérigène connue. 40 000 Américains et plus de 200 000 personnes dans le monde décèdent chaque année à la suite de maladies liées à l’amiante. C’est pourquoi l’ADAO est engagée dans la diffusion de messages pédagogiques à un public mondial. Tandis que continue la recherche dont les travaux prometteurs visent à trouver des traitements pour soigner les maladies liées à l’amiante, la prévention demeure le seul remède », ajoute Linda Reinstein.

Elle continue : « Cette année est particulièrement importante parce que l’Agence de protection environnementale (Environmental Protection Agency) (EPA) a adopté une décision interdisant une fibre d’amiante sur six. Bien que ce soit un pas en avant significatif, cette règle ne protègera pas entièrement les Américains à cause de sa portée limitée. En effet, les six fibres d’amiante peuvent toutes provoquer des maladies mortelles. La semaine mondiale de sensibilisation à l’amiante est l’occasion parfaite pour expliquer aux Américains et au monde pourquoi cette règle ne va pas suffisamment loin, et pourquoi il est nécessaire que le Congrès adopte une autre interdiction. »

Aucun niveau d’exposition à l’amiante n’est sans danger : cette substance provoque des maladies mortelles dont le mésothéliome, l’asbestose et les cancers du poumon, du larynx et des ovaires.

Diverses ressources pédagogiques et vidéos sur la façon de prévenir l’exposition à l’amiante et de se protéger contre cette substance cancérigène seront disponibles. Elles présenteront des organisations et des experts de premier plan, ainsi que des récits de victimes de maladies liées à l’amiante, et seront en grande partie traduites en sept langues différentes (français, hindi, portugais, russe, espagnol, turc et ukrainien) afin de garantir leur accès au plus grand nombre. La semaine s’achèvera le 7 avril par une veillée aux chandelles virtuelle aux quatre coins de la planète.

Cette semaine de sensibilisation mondiale à l’amiante, dont les maîtres mots sont résilience et coopération entre nos partenaires, mettra l’accent sur les actions à favoriser :
● Interdire l’exploitation minière, la fabrication et l’utilisation des six fibres d’amiante dans le monde entier
● Prévenir toute exposition à l’amiante
● Encourager le respect et l’application des lois et réglementations existantes
● Renforcer les partenariats internationaux pour protéger la santé publique

« Près de 70 pays ont fait de la santé publique une priorité et ont interdit l’amiante, mais les États-Unis n’en font pas partie. À l’occasion de la Semaine mondiale de sensibilisation à l’amiante, nous demandons également au Congrès américain d’agir et d’interdire définitivement l’amiante en adoptant la loi Alan Reinstein Ban Asbestos Now Act », conclut Linda Reinstein.

Pour plus d’informations sur les événements de la Semaine mondiale de sensibilisation à l’amiante, consultez le site Web de la Semaine mondiale 2024 de sensibilisation à l’amiante.

###
À propos de l’ADAO
Fondée en 2004, l’ADAO (Asbestos Disease Awareness Organization) est le plus grand organisme américain à but non lucratif (régi par le paragraphe c de l’article 501 du Code fédéral des impôts américain) consacré à la prévention de l’exposition à l’amiante. Il vise à éliminer les maladies liées à cette substance par des initiatives en matière d’éducation, de défense et de représentation communautaire.

Tracy Russo
Asbestos Disease Awareness Org
email us here
Visit us on social media:
Facebook
Twitter
YouTube

article

Bài Viết Bạn Nên Xem

Back to top button